Pépites en mode off #2 : Entre hier et demain

0
1 159 vues
views

Le Goncourt à Houellebecq (est-ce vraiment une surprise ?), le faux-retour-coup-de-pub-marketing de Michael Jackson (pas surprenant non plus, en fin de compte), la disparition de David Bowie, l’ovni de Mr Oizo (« Rubber ») qui débarque en salles obscures… La semaine fut chargée culturellement & musicalement parlant. L’occasion de s’offrir une parenthèse musicale de trois pépites sonores qui crépitent comme le vinyle, pour chaque instant du week-end. Entre douceur et moiteur, laissez-vous bercer… Enjoy !

Cuba Gallery

© Andrew – Cuba Gallery

Vendredi 9.00 pm :
On entre dans la frénésie du Friday Night Fever avec le son nostalgico-futuriste de Pacific!, qui nous prouve avec Venus Rising, que l’ombre peut côtoyer la lumière. Un titre pop électro (extrait du dernier album de ce duo suédois, intitulé Narcissus) qui abolit la distance entre joie et spleen. C’est addictif. Vous serez prévenu(e)s.


Samedi 09.00 am :
Étirements, flexion, extension…  Quand les vendredis soirs sont trop festifs, on presse son jus d’orange ou on se décontracte au lit au son de The Phenomenal Handclap Band, un groupe de 7 new-yorkais qui a sorti en 2009 (sur le label de Munk, Gomma) un album majestueux qui mêle les genres. Baby fait partie de ces petits chefs d’œuvre qui ne devraient pas passer inaperçus. Parions que dans 10 ans ce morceau intemporel fera toujours battre nos tympans…


Dimanche 10.00 pm :
En écoutant ce remix d’Anoraak (ex-batteur de Pony Pony Run Run), on peut soit entendre la pluie tomber, soit imaginer le soleil se coucher. Rythmé, légèrement new-wave, Cool Feeling, morceau original des Outrunners, procure une juste dose d’énergie sur un instrumental doux et planant.


Laisser un commentaire