Partager la meme planète, c’est pas facile tous les jours

2
1 067 vues
views

Ce matin encore, affronter la population n’a pas été chose aisée. Parfois, je m’imagine vivre H24, 7/7j, dans le film Seuls Two ou Je suis une légende. Non, au cas où vous en douteriez, la vie en société n’est pas facile tous les jours. Voici en vrac une liste de toutes ces scènes quotidiennes qu’on aimerait ne plus avoir à vivre. S’il vous plaît. Merci.

Monica Bellucci cigarette

Dans la rue

– Le gamin en trotinette et/ou mini voiturette Fisher Price qui prend tout le trottoir et te fonçant dessus.

– La maman à poussette qui considère qu’elle est prioritaire où qu’elle soit. Même dans un bus bondé ou sur un trottoir étroit, elle n’hésite pas à considérer que la valeur de tes pieds est inférieure à celle des roues de la poussette de son m(i)oche.

– Le vieux (la vieille) qui avance à moins de 0,10 km/h et calque ses directions sur les tiennes. Quand tu veux doubler par la gauche, il dévie à gauche.

– Le 4×4 qui a décidé de te prendre de haut, toi petit piéton, et qui considère que te barrer la route du passage clouté pour marquer son « stop » à une intersection, c’est une manière fair play de t’expliquer que vous n’avez pas les mêmes valeurs.

Dans les transports

– L’individu aux capacités mentales étranges, doté de troubles obsessionnels compulsifs, ou le dragueur lourdingue à l’haleine de poney des Alpes, le vieux pervers aux pulsions non contenues, toutes ces personnes que tu aimerais avoir le plus loin possible de toi, sans méchanceté aucune, mais qui ont décidé d’élire domicile sur le siège voisin le temps d’un trajet. « SNCF, à nous de vous faire préférer le train… »

– Le mec ou la meuf qui ne jure que par l’utilisation de son kit mains libres pour pouvoir téléphoner pendant TOUT le trajet, en faisant des gestes comme si son interlocuteur était devant lui, mais en hurlant comme s’il était à des kilomètres de lui.

– Ce cher adolescent petit con qui trouve que la musique est 1000 fois plus agréable à écouter sans écouteurs ni casque, mais en mode haut parleur, et ce, qu’importe si son prochain n’est pas fan de Maître Gims, de Zaho, ou de la macchina que l’on écoutait à Ibiza en 92.

– Cet énergumène étrange qui pense qu’il peut aisément tenir droit dans un bus lancé à plus de 90 km/h dans un virage et qui, forcément, sans les mains, finit sa course tout contre toi. Tendresse.

– Tout être dépourvu de déodorant, si possible en pleine canicule à 7h15 du matin dans la ligne 2.

Au travail

– Ce collègue en pleine ménopause et/ou dérèglement libidinal qui allume la clim en hiver mais jamais en été parce qu’il est malade.

– Cette meuf qui considère que son existence a enfin pris un sens depuis qu’elle a donné la vie et qui pense qu’il est de bon goût de parler de l’herpès de son petit dernier à la pause devant le Chili Con Carne de son partenaire de déjeuner.

– Cette personne qui a laissé des gouttes de pipi sur la cuvette des WC.

– Cette (même ?) personne qui ne remplit pas le réservoir à eau de la Nespresso après l’avoir chaleureusement vidé pour faire son café (lorsque le voyant clignote, c’est qu’il faut recharger, ndlr). Et qui semble prendre un malin plaisir à te faire le coup tous les matins.

– Ce collègue qui est tous les jours fatigué. Qui a toujours un rhume ou une angine. Ou une migraine. Ou une insomnie qui fait qu’il est fatigué.

– Plus généralement toutes ces personnes réglées comme des pendules qui font leur pause à la même heure, pipi à la même heure (caca à la même heure ?), mangent toutes les semaines le même taboulé Pierre Martinet, le même Panier de Yoplait, le même thé au caramel depuis 10 ans.

Cette liste non-exhaustive sera mise à jour en temps voulu. N’hésitez pas à partager vos expériences de vie en société par commentaire ci-dessous.

Si chacun fait un peu, c’est la vie qui gagne, comme dirait l’autre.

SHARE

2 COMMENTS

  1. Heuuuu t oublies le mec qui pense que ta boîte de thé c est sa boîte de thé ! Celui qui prend de la coke et qui a du mal a contenir son « énergie » au boulot. Celle qui pollue ton champs visuel avec un combo un peu trop marqué « khaan,chaussure Paris mode et autres pièces piquantes de la rue de Rome « 

  2. Apparemment tu prends le bus et le train. Pour moi automobiliste, je peux te dire que tout piéton traversant n’importe où n’importe comment, avec un égo tellement démesuré qu’il ne prend pas la peine de regarder si une voiture arrive, et qui te mate méchamment en traversant très lentement parce que tu sembles un peu énervé par son comportement, mérite d’être écrasé par un 38T. Les gens c’est l’enfer.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here