Now Reading
Metronomy Forever, revenir à ses premières amours

Metronomy Forever, revenir à ses premières amours

Avec Metronomy Forever, son sixième album, la bande à Joseph Mount revient plus en forme que jamais, avec un disque beaucoup plus dark que ses précédents.

En 2011, Metronomy prenait un virage commercial avec The English Riviera et les tubes The Bay, The Look et d’autres tubes pensés comme des mélodies de bord de mer anglais. Trois ans plus tard, le groupe britannique livrait Love Letters, un album plus personnel et éclectique, énergisé et mélancolique à la fois.
Mais souvenez-vous, bien avant ses deux meilleurs opus, Joseph Mount et ses comparses rencontraient le succès grâce à leur second album Nights Out – mais leur premier dans le cœur de beaucoup, tant Pip Paine, leur précédent, était passé inaperçu. Cette remise en contexte est importante pour comprendre Metronomy Forever, et mieux savoir l’apprécier.

Avec ce sixième album, il ne faut pas s’attendre à la nostalgie solaire de The English Riviera, ni à l’énergie désinvolte de Love Letters. Le groupe fait son retour avec un son plus rock, plus brut, avec certains morceaux qui pourraient même rappeler les mélodies de Kurt Cobain (Insecurity). L’électro est pourtant toujours bien présente, entrecoupée de quelques interludes plus sombres et graves, de ritournelles adolescentes (Upset My Girlfriend) ou de bonbons pop (Salted Caramel Ice Cream).

Si quelques morceaux en surprendront certains, les fans de la première heure, eux, seront ravis de retrouver l’excellent mélange qui fait de Metronomy ce groupe si marquant de la scène électro-pop internationale depuis le début des années 2000, à une époque où ils représentaient, avec MGMT, les fers de lance d’une nouvelle musique électronique aux influences majeures. Metronomy Forever : tout est dit.

PLUS D’INFOS :

» Le site officiel de Metronomy
» Ecouter Metronomy Forever sur DeezerSpotifyApple Music
» Toute la musique sur Madmoiselle Julie

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

quatorze − sept =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019