Lux Bizarre fait briller Marseille de mille feux

5
1723
views

Gentils et joyeux organisateurs des Pool Party qui ont rythmé les dimanches après-midis (et soirs) du Radisson Blu sur le Vieux Port à Marseille, Bananna Wintour et Romain Burle attendaient patiemment le bon moment pour relancer la fête. Ce moment est arrivé grâce à Lux Bizarre

Ce nouvel événement se déroulera en plein air vendredi 1er septembre, dans un lieu magique, à l’abri des regards mais scintillant de mille feux. Au programme : des DJs de 19h à 3h du matin, une installation en lumière par Boboboom, les cocktails du Grand Pastis et de l’Equipage Voilier Bonheur et un foodtruck par Disco & Tacos. Le duo aux commandes de cette nouvelle idée lumineuse, qui s’est également associé à Mimid B. (Les Chineurs de Marseille), nous en explique le concept… En prime, deux invitations à gagner à la fin de l’article (avec une bouteille de vin offerte !)

© Andric Cardin

« Un lieu atypique, du fooding de qualité,
un esprit très ouvert et des lumières bizarres… »

 

Quels souvenirs gardez-vous des pool party sur le rooftop du Radisson Blu Vieux Port ?
Bananna Wintour : J’ai le sentiment d’avoir réussi deux choses. Dans les premiers mois, j’avais l’impression d’infiltrer mes potes dans un lieu auquel nous n’aurions jamais eu accès, (un rooftop avec piscine) pour faire la fête comme dans un clip de Notorious Big.
Puis par la suite, nous avons réussi à réunir toutes les couches sociales de Marseille, sans avoir aucune bagarre en quatre ans. Ca allait de l’avocat au maçon, du papy en peignoir de bain qui séjournait à l’hôtel au jeune fan d’electro en kaki, des petites nanas de Perrier jusqu’aux mecs de La Cayolle. C’était ça, pour moi Deep Blu.
Mais Deep Blu, c’était également un cirque. Romain et moi avons assisté à des scènes surréalistes que nous n’oublierons jamais. Des trucs sexy, des moments gênants, des rencontres improbables, des nanas qui font du pole dance sur les parasols… Personnellement, je retiendrais un jour où nous avons dû arrêter la soirée à cause d’intempéries. Une nana un peu éméchée vient me voir et me dit « si tu remets le son, mes copines et moi on enlève le haut ». Avec quelques fêtards très motivés, nous nous sommes mis à l’abris avec les enceintes, dans le club de gym du Radisson. Puis, vint une éclaircie. En moins d’une minute, le soundsystem était de nouveau au bord de la piscine et jouait de la musique. La suite est à la hauteur de ce que l’on peut imaginer : la nana et ses copines ont tenu leur promesse, et la soirée était repartie.
Romain Burle : Des rencontres, des regards, des sourires, pas mal de nostalgie également. On aurait aimé que ça reprenne, mais bon, c’est la vie !

© Andric Cardin

Pourquoi avoir attendu autant de temps pour organiser de nouvelles soirées ?
B.W. : Nous n’avions pas trouvé de lieu à notre convenance.
R.B. : Pas de lieu à la hauteur de nos espérances et puis, pour ma part, je n’avais pas la volonté de faire des soirées juste pour me faire 4 ronds. Je voulais que tout soit réuni pour repartir. Pour Lux Bizarre, tout y est : le lieu, les gens avec qui nous organisons, il y a un truc, clairement.

Quel est le concept de Lux Bizarre ?
B.W. : Un lieu atypique, du fooding de qualité, un esprit très ouvert et des lumières bizarres…
R.B. : Passer une bonne soirée, faire découvrir un lieu, des gens géniaux.

En quoi ces soirées se différencient-elles des autres soirées marseillaises ?
B.W. : 3 points de différenciation : un lieu qui va évoluer au fil du temps, l’esprit de la soirée : élégant mais sans chichi (pas de carré VIP), l’un des dj’s qui restera en short toute la saison.
R.B. : Le lieu qui est encore vierge de ce type d’événements et la déco.


C’est quoi votre triptyque pour une soirée réussie ?
B.W. : Une sélection musicale audacieuse, des gens très différents, un lieu attachant. L’exemple parfait : le Be Cool à Barcelone. Ce club est un modèle pour moi. Le lieu est un peu vieillot, mais très chaleureux. On y entre facilement, contrairement à d’autres soirées, ce qui donne un public très métissé, super ouvert. Au bout d’une heure, on connaît tout le monde. Et chaque soir, d’excellents dj’s y jouent de la house, et tout ce qu’il y a autour. Par exemple, j’y ai vu Soul Clap jouer du reggae et du rap, à leur grande époque. Un super souvenir.

À quelle fréquence auront lieu ces soirées ?
B.W. : suspense…
R.B. : on devrait se retrouver vite .

Pensez-vous déjà à la prochaine ?
B.W. : on se concentre sur la première, qui demande beaucoup de travail. le fait d’investir un lieu vierge de toute soirée représente à la fois un pari et une énorme masse d’imprévus…
R.B. : oui mais la première sera quand même importante.

Parlez-nous du lieu… Changera-t-il à chaque nouvel événement ?
B.W. : c’est l’objectif. Nous sommes associés un décorateur très talentueux (il a réalisé des installations pour de nombreux établissements de luxe). J’ai hâte de voir ce qu’il nous a préparé pour la prochaine…
R.B. : j’aurais du mal à décrire ce lieu tellement il est exceptionnel. J’invite vraiment les gens à venir le découvrir, ils ne seront pas déçus.

Une petite playlist « Lux Bizarre » de 5 titres ?

Tout ce que fait ce mec me fascine :

Une arme secrète de fin de soirée, qui parle d’amour dans un club. En général, les trentenaires savent de quoi on veut parler :

Pour le coucher de soleil :

Parce que ça tue :

Et parce que j’aime chiller :

Jeu concours :

Un lot de 2 invitations à gagner pour Lux Bizarre #1 (vendredi 1er Septembre) avec une bouteille de vin offerte

  1. Like la page Facebook Madmoiselle Julie
  2. Rejoins l’événement Lux Bizarre
  3. Poste ton prénom + nom + adresse mail en commentaire de l’article, avec un slogan : « Lux Bizarre, c’est … »

Résultats ici même & par mail le jeudi 31 Août.

Plus d’infos :

Lux Bizarre #1
Vendredi 1er Septembre • 19H – 3H
Boulevard Moulin-Guieu, 13013 Marseille, France

Entrée : 10€ (sur place)
Espèces uniquement
Réservation(s) par mail luxbizarre@gmail.com (capacité limitée)

 

SHARE

5 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 × deux =