Now Reading
No Mules Today

No Mules Today

290 €. C’est la modique somme qu’il te faudra débourser pour t’offrir ces quelques brides de cuir sur semelle épaisse, estampillées Isabel Marant (pile le quart d’un smic, à croire que son prix a été calculé exprès – CQFD). Je suis loin de te jeter la pierre, belle Isabel, mais quand on s’offre le luxe de se faire un nom avec un prénom auquel il manque deux lettres, et de créer une vraie “patte”, un vrai style au fil des saisons, on n’a pas le droit de balancer, comme ça, un été parmi tant d’autres, une paire de Birkenstock de luxe.

Holden-leather-sandals-Isabel Marantjpg

Les Holden par Isabel Marant, 290€, rupture de stock

On avait déjà espéré, en vain, que les Birk‘ finiraient on ne sait trop où, mais quelque part entre le fond du Triangle des Bermudes et là où disparut le fameux Manureva. L’espoir fait vivre, comme on dit. Non seulement les cagoles marseillaises continuent de traîner des pieds avec leurs imitations de ces sandales allemandes (qui rendent les pieds encore plus moches, entre nous soit dit), mais, désormais, le style “je vais chercher le pain, j’ai eu la flemme de m’habiller et j’ai pas osé sortir pieds nus” gagnera même du terrain sur toutes celles qui gagnent plus de 2 000€ par mois (ou qui gagnent 2000€ de moins que leur mari, au choix, ou qui gagnent moins de 2 000€  mais préfèrent dépenser 20€ par mois pour se nourrir / sortir / vivre).

Toute cette arithmétique à part, reste que le phénomène de la “mule” a envahi à peu près toute la blogosphère, de la nana lambda sur Tumblr qui a dû casser son livret A pour se les offrir (parce que son blog ne marche pas encore assez et qu’elle n’a pas de réel job à côté — non, blogueuse mode, ce n’est pas un métier, ndlr.) à “LA” Betty (du blog du même nom) qui elle, s’est faite photographier avec parce qu’elle les a gentiment reçues grâce à UPS ce matin (et ça, c’est cadeau).

Holden Isabel Marant

© Fashion Toast

Alors si comme moi, tu trouves ça moche et que tu t’es juré(e) que non, jamais, tu ne porteras de mules / de Birkenstock et consorts… Rassure-toi, les Holden d’Isabel Marant sont déjà en “rupture de stock définitif” (je savais même pas que ça existait, la rupture de stock définitif, tiens !) sur la plupart des sites de vente en ligne. Et puis, si t’es toujours vachement inquiet(e), rassure-toi : d’ici 2 / 3 mois, quelque chose de plus nouveau et de peut-être encore plus moche les aura remplacés.

Non mais vraiment, sinon, Isabel, je t’aime bien.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

seize − trois =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019