Le vinyle ne prend toujours pas la poussière

0
808 vues
views

Plus en forme que jamais, le vinyle fait son retour dans les bacs depuis maintenant quelques années, en témoigne notamment le Disquaire Day. Aujourd’hui encore, il continue à se faire une belle place au soleil grâce au Rawman 3000, un (presque vrai) baladeur de disques vinyles, mais aussi au site Vinylify, qui propose aux internautes du monde entier de créer leur propre galette…

Rawman 3000 vinyl Rawman 3000 : le vinyle devient portable ?

Ne vous y méprenez pas : le Rawman 3000 n’existe pas réellement, sauf dans l’imaginaire des créatifs de l’agence de com’ Rocket & Wing. Imaginer trimbaler ses 33T dans le métro, une inertie pour les puristes de la galette. On sera tous d’accord sur le fait qu’un vinyle s’écoute davantage dans son salon, près d’un feu de cheminée ou affalé sur son canapé avec un verre de rouge plutôt qu’au casque dans la rue, en mettant « pause » dès qu’un inconnu vient vous gratter une clope.

1431522296156_DREHEN_gen Vinylify : chacun pour soi

Amateurs de vinyles, vous rêvez de pouvoir avoir votre exemplaire unique ? Choisir les sons de la face A et de la face B, mais aussi la pochette ? La start-up hollandaise Vinylify a entendu votre souhait et vous propose de l’exaucer.

vinylify Pour ce faire, c’est simple, on se rend sur leur site web ICI, puis on upload ses fichiers (numériques, oui oui, ils seront ensuite convertis en analog), on crée la pochette, et pour 50 euros (hors frais de port), on reçoit en moins d’un moins son propre vinyle chez soi. Alors, envie de se créer une compil’ de ses morceaux préférés ? D’avoir ses propres productions sur vinyle ? À vous de jouer !

Vinyl is not dead !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here