Julien Doré, une esperluette avec son public

0
981 vues
views

Pour ceux qui l’ignorent, une esperluette, c’est ça : &. C’est aussi le nom du dernier album de Julien Doré, qu’il présentait hier soir, mardi 21 mars, au Dôme de Marseille dans le cadre d’une tournée dans toute la France. Débrief.

21/03/2017 – Marseille (Le Dôme) Sur la scène abandonnée, Julien Doré et son palmier © Madmoiselle Julie

Il est des artistes, à l’instar de Sébastien Tellier, qui savent enchaîner une ou deux blagues et une session piano voix pleine d’émotion. Julien Doré est de ceux-là. Surtout, le beau blond a gardé cette même douce folie, cette même fougue et cette même énergie débridée que celles qui l’animaient sur le plateau de Nouvelle star.

Un rapport quasi charnel avec le public

Juste, humble, émouvant, drôle et plein de tendresse, Julien s’adresse à son public comme il s’adressait à une femme. S’il est bien, c’est dans nos bras, et il n’hésite pas un seul instant avant de s’offrir un bain de foule, dès les premières minutes du concert.

Le gagnant de la saison 5 de l’émission de M6 a mûri. On le sent plus sûr de lui, plus blagueur aussi, plus détendu. Même s’il avoue, entre deux chansons, que « son retour dans le sud lui donne à chaque fois un sentiment paradoxal, entre peur, appréhension et bonheur ». Les Marseillais présents au Dôme ont tranché et ils ne gardent que ce dernier.

De nous à toi il n’y a qu’un pas @jdoreofficiel

Une publication partagée par Melle Julie (@madmoisellejulie) le

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here