Été 2011 : audacieuse palette de couleurs

1
195
views

Qui dit printemps-été dit arrivée d’une farandole de couleurs dans les collections des plus grands designers. L’été 2010 ne faillit pas à la règle et propose un véritable méli-mélo de nuances acidulées, de pastels rosés, et de tons plus audacieux. Si certaines silhouettes sont empreintes de nostalgie d’un automne encore présent dans les esprits et les garde-robes, d’autres looks revendiquent fièrement leur empreinte estivale. Zoom sur les couleurs phares du printemps été 2011 avec les défilés d’Isabel Marant, Sonia Rykiel, Lanvin, Fendi, Gucci ou Rodarte (entre autres)…

L’automne indien

Isabel_Marant_été 2010Rykiel_RS11_0748Von_Furstenberg_RS11_0202

Défilés Isabel Marant / Sonia Rykiel / Diane Von Furstenberg

Elle est bel et bien révolue l’époque où chaque saison possédait sa propre palette de couleurs. Le nuancier des plus grandes maisons de prêt-à-porter franchit la barrière imposée par le mercure. L’été 2011 impose de l’audace : car, oui, porter des couleurs rappelant les feuilles mortes sur le bitume ou les forêts aux couleurs ocres, ça n’est pas réservé qu’aux journées d’Octobre. La preuve par 3, avec Isabel Marant (à gauche) qui propulse sur les podiums estivaux un pull de mi-saison, imposant de la sobriété avec un short noir. Même idée chez Sonia Rykiel (au milieu) et Diane Von Furstenberg (à droite), où le jaune moutarde est légion.

Granité mentholé

Fendi_été 2010Gucci_été 2010

Défilés Fendi / Gucci

Après avoir effectué une percée (passée presque inaperçue) pendant l’été 2009, la couleur menthe à l’eau revient en force du côté des catwalks deux ans plus tard. Chez Fendi (à gauche), la ligne dirigée par Karl Lagerfeld appelle au prestige, avec une touche de féminité minimaliste. Chez Gucci (à droite), même idée, avec une jupe taille haute satinée couleur émeraude, la sophistication en plus grâce à un haut très décolleté noir et une touche de rappel sur les sandales. Même tendance, des deux côtés des maisons italiennes : la ceinture, toujours discrète, apporte un brin de simplicité à l’ensemble de la tenue.

Chaud froid comme un iceberg en été

Celine_été 2010Rodarte_été 2010Von_Furstenberg_été 2010

Défilés Céline / Rodarte / Diane Von Furstenberg

La mode prouve jour après jour qu’elle sait s’adapter à la réalité des choses. À trop entendre l’affirmation « y’a plus de saisons ! », les designers eux aussi ont imaginé des collections à cheval entre l’automne et le printemps, l’été et l’hiver. Nouvelle tendance de leurs looks phares : le mix couleurs chaudes et froides. Au vu de ces 3 silhouettes, qui aurait pu penser que le bleu lavande, parfois électrique, pouvait si bien se marier aux couleurs les plus chaudes ? Phoebe Philo chez Céline (à gauche) et les sœurs Rodarte (au milieu) prouvent que l’on peut aisément mixer l’intensité d’un bleu lavande ou électrique et le côté cosy de tons chauds, marrons ou ocres. Yvan Mispelaere, nouveau venu chez Diane Von Furstenberg (à droite) à la direction artistique, était attendu au tournant. Sans nul doute, son sens de l’audace mis au service du chic apporte de la fraîcheur… haute en couleurs !

Fuschia sur tous les fronts

Lanvin_été 2010Rykiel_été 2010

Défilés Lanvin / Sonia Rykiel

Saumon ou fuschia ? Le dilemme entre les nuances rosées vous donneront du fil à retordre l’été prochain. Véritable star des catwalks, le fuschia s’est toutefois imposé en maître. Aperçu sur la grande majorité des podiums, le rose fuschia ose la féminité, l’audace et l’extravagance sans sombrer dans la vulgarité. Version strict et sophistiqué chez Lanvin, il donne un air chic à une combinaison fluide aux airs bohèmes chez Sonia Rykiel.

Car après tout, le style, c’est surtout une affaire de savantes combinaisons…

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

six + 3 =