Eté 2010 : les tendances phares en direct de la Fashion Week parisienne (3/5)

0
141
views

Précédemment dans la saga consacrée à la Fashion Week parisienne de l’été 2010… On a vu dans l’épisode 1 que l’allure baroque fera des siennes, imposant sequins, perles, jabots, paillettes et looks nobles. Lors du  2e épisode, zoom sur le look old school preppy, avec des écolières chic, guindées, décalées et déjantées. Le troisième volet révèle l’autre tendance des beaux jours de 2010 : les longues traînes. Robes, pantalons et combinaisons deviennent fluides et vaporeux : halte au ultra short, l’été prochain sera aérien !

Tendance #3 : Longues traînes


Chloe_été 2010 kenzo été 2010

Défilés Chloé / Kenzo – printemps été 2010

En 2010, les robes s’allongent et deviennent vaporeuses. Voilées et nude chez Chloé, elles osent des jeux de transparence. D’inspiration plus asiatique, Kenzo l’imagine telle un kimono rayé bleu marine et blanc. Mêmes envies chez les deux maisons, celles de structurer la silhouette avec une ceinture placée sous la poitrine, qui donne une sublime impression de jambes interminables…

V_Bruno été 2010 Celine_été 2010

Défilés Vanessa Bruno / Céline – printemps été 2010

Pour Vanessa Bruno, l’heure est aux tons poudrés, et les jupes se font plus longues que jamais, elles se portent taille basse et descendent droit le long des jambes avant de se terminer de manière ample au niveau des chevilles. Chez Céline, Phoebe Philo dessine des vêtements néo-casual, aux couleurs et aux formes rétro. La preuve avec ce pantalon jaune moutarde taille haute, ample et se finissant en pattes d’eph oversize.

galliano été 2010 hermes été 2010

Défilés Galliano / Hermès – printemps été 2010

Le très excentrique John Galliano (à gauche) revient avec des modèles Diorissimes, et des signes distinctifs : couleurs criardes, matières précieuses, les silhouettes ressemblent à des poupées orientales. Pour l’été 2010, tout est une question d’ampleur : jeux de volume, longues traînes, les robes prennent de la longueur. Même idée chez Hermès (à droite), où Jean Paul Gaultier a livré un défilé à la frontière du style british chic. Les femmes semblent tout droit sorties d’un club de tennis, avec l’élégance des soirées mondaines en plus. La pièce phare de sa collection ? Une magnifique robe noire, entre trench ceinturé et kimono de soie, qui laisse supposer de longues jambes et dévoile sa longue traîne sur le bithume.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

quinze − sept =