Now Reading
Calvi on the rocks : On the beach with Brodinski

Calvi on the rocks : On the beach with Brodinski

Grand habitué du festival, Brodinski n’a pas hésité à retourner le club chez Tao et l’Annexe du Club 24 avec son acolyte Gesaffelstein. Cette année, il a même retrouvé pendant quelques jours Guillaume de The Shoes, rémois comme lui, avec lequel il a récemment formé le projet Gucci Vump sur son label Bromance. Croisé sur la plage Diesel InCasa dès le premier jour, il nous parle de Calvi, de ses projets pour cet été et de ses habitudes pendant On The Rocks…

Tu es un grand habitué du festival, on t’y croise tous les ans. Qu’est ce qui te plaît particulièrement ici ?
C’est un endroit à part. Ces 5 jours sont privilégiés pour moi, car c’est à la fois un trip entre potes mais aussi une occasion pour moi de me faire plaisir en mixant avec eux pendant le festival. En bref Calvi c’est pour moi la vraie bonne définition de la fête.

Cette année, Guillaume de The Shoes était aussi présent pour un live. Tu as formé avec lui Gucci Vump sur ton label Bromance. Pourquoi ne pas avoir fait quelque chose ensemble pendant le festival ?
Gucci Vump n’est pas un projet qui se définit par le live. On a pas beaucoup de dates, on en a fait juste une pour le maxi Bromance II mais il n’y en a pas eu d’autres depuis, on mise plus sur la production.

[soundcloud url=”http://api.soundcloud.com/tracks/21617357″ params=”show_comments=true&auto_play=false&color=aeaeae” width=”100%” height=”81″ iframe=”false” /] Woodkid – Iron (Gucci Vump remix)

[soundcloud url=”http://api.soundcloud.com/tracks/48495720″ params=”show_comments=true&auto_play=false&color=aeaeae” width=”100%” height=”81″ iframe=”false” /] Gucci Vump – Feeling

Quels sont tes projets cet été ?
J’aimerais bien être en vacances mais pour moi elles sont déjà finies, et jusqu’au 27 juillet je joue tous les soirs pour des festivals : en Serbie, à Lisbonne, à Amsterdam, en Belgique, en Allemagne, à Montpellier, à Ibiza, à Biarritz aussi où je reste pour quelques jours. Ensuite en Suède, Los Angeles, Denver pour le support de Skrillex, Guadelajara, Mexico City… Ensuite je me pose un peu à New York pour travailler. Juillet Août Septembre c’est plus une période de festivals, à partir de Septembre je fais les festivals français. L’été il y a moins de dates de clubs, j’en fais juste deux cet été. Ensuite il y aura une tournée US avec Gesaffelstein. Et enfin l’Australie et l’Asie en décembre.

Tu arrives à te souvenir de toutes tes dates !
J’ai une grande mémoire pour ça ! Pour les trucs qui te font vivre, forcément, tu te souviens de tout.

Qu’est ce qui change quand tu mixes seul ou avec Gesaffelstein ?
Tout seul j’ai eu l’habitude de vivre de ma passion depuis quelque temps maintenant, alors qu’avec Gesaffelstein depuis qu’on s’est trouvés on s’entend très bien et on s’associe très bien en DJs. On a pas du tout le même tempérament, c’est ça qui fait notre complémentarité. Dans une conversation les gens pensent qu’on est très différents, un peu comme le yin et le yang mais en fait on se ressemble sur énormément d’autres choses. Je me suis toujours basé sur l’amitié car pour moi ça permet d’avancer quand tu fais de la musique – en tous cas la mienne.

Quelles sont tes habitudes quand tu viens à Calvi ?
Je viens souvent à la Plage InCasa, je rate jamais chez Tao, j’apprécie énormément l’endroit et j’y ai mixé d’ailleurs au début du festival, samedi soir. En fait, à Calvi je recommande à tout le monde de regarder autour de soi, à tout heure et particulièrement entre 6h et 8h du matin c’est assez dingue… Vers 18h 19h, c’est impressionnant aussi, on trouve la même lumière que dans le désert californien, une lumière rose complètement folle qu’on ne voit pas partout. Personnellement, ça me donne beaucoup d’inspiration.

“Si je devais résumer Calvi en un mot,
ça serait : magique.”

Quel album as-tu apprécié dernièrement ?
Celui de Para One (Passion). C’est un ami et c’est quelqu’un dont j’admire énormément le travail. C’est vrai que l’exercice de l’album est quelque chose que je n’ai jamais rempli moi-même, et je trouve ça extrêmement appréciable d’écouter celui de quelqu’un qu’on apprécie beaucoup et avec lequel on a beaucoup de choses en commun.

Quel live attends-tu avec impatience à Calvi ?
Celui de Sébastien Tellier, ce soir. Je l’ai déjà vu sur scène et j’ai aussi remixé Cochon Ville, c’est quelqu’un que je respecte beaucoup musicalement.

Est ce qu’il y a un titre que tu aimerais remixer ?
Y’a beaucoup de titres que j’aime en ce moment, j’écoute pas mal de rap. Je viens de faire un remix pour Tiga mais je me concentre sur la production pour l’instant. Après c’est pas forcément bon signe quand j’ai envie de remixer un morceau, parce que je voudrais en faire quelque chose de mieux de mon point de vue à moi, ce qui n’est pas du tout objectif. J’ai quand même remixé beaucoup de titres que j’adore déjà, comme Cochon Ville de Tellier ou Off the Wall de Yuksek. Et je viens aussi de faire un remix pour Skrillex et Damian Marley qui va sortir à la fin de l’été.

[soundcloud url=”http://api.soundcloud.com/tracks/42598743″ params=”auto_play=false&show_artwork=true&color=aeaeae” width=”100%” height=”166″ iframe=”true” /] Sébastien Tellier – Cochon Ville (Brodinski remix)

[soundcloud url=”http://api.soundcloud.com/tracks/36672294″ params=”auto_play=false&show_artwork=true&color=aeaeae” width=”100%” height=”166″ iframe=”true” /]
Yuksek – Off the wall (Brodinski remix)

Ton prochain tatouage ?
Je me suis fait tatouer beaucoup de trucs en hommage à ce que j’aime, là d’où je viens. Il y a beaucoup de conneries aussi parfois. Mon prochain tatouage, ce sera un hommage à Dj Screw, un DJ de Houston que j’apprécie énormément et qui a été le premier à inventer le Chopped and Screw, une technique de rap extrêmement ralentie. Ce mec était un adepte de la “purple drank”, de la codéine et de la limonade mélangées, ce qui faisait ralentir leur esprit. C’est quelqu’un qui m’a beaucoup appris et m’a beaucoup influencé musicalement.

Si tu devais résumer Calvi en un mot ?
Magique pour de vrai. Tous les ans c’est de mieux en mieux. C’est un festival hors du commun, c’est une des 3 périodes dans l’année qui me passionne, avec la Miami Winter Conference et Coachella. C’est de loin mon top 3 ex-aequo !

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019