Bibio ou la musique en Super 8

0
981 vues
views

Derrière Bibio se cache Stephen Wilkinson, un anglais autodidacte passionné de folk et d’inventions musicales. La grande particularité de sa musique ? Mixer des sons électroniques, en récupérer d’autres sur des vieilles cassettes, pour arriver à un résultat particulier, terriblement vintage, oscillant entre folk hippie, électro psychédélique et pop des sixties.

ambivalenceavenue_

Sur son dernier opus « Ambivalence Avenue« , on remarque dès la première écoute le très rétro « Jealous of Roses » et le saccadé « Fire Ant« . Sur certains morceaux, la mélodie est plus posée, mélancolique (quasi japonisante, comme dans « Haïkuesque » par exemple). Sa musique est comme un voyage, au travers du temps et de l’espace, qui nous transporte d’un univers à un autre, souvent opposés, mais comme étrangement rapprochés par une musique légère comme une plume et hétéroclites comme un kaléidoscope.

Le clip de Jealous of Roses

Laisser un commentaire