Now Reading
Balmain : 2012 résolument baroque

Balmain : 2012 résolument baroque

Avec beaucoup d’audace et de classe, Olivier Rosteing, à la tête de la direction artistique chez Balmain, opte pour un virage à 180°C : 2012 sera placé sous le signe du baroque pour la maison de couture parisienne. La collection de l’été 2012, première du nouveau et jeune DA de 25 ans, marque un tournant, vite confirmé par celle de l’hiver prochain. Dorures, broderies, vestes fleuries, tapisseries sur canevas… Les défilés Balmain sont comme une porte ouverte sur une vieille maison remplie de trésors inestimables.

Été 2012

Christophe Decarnin, son prédécesseur, avait imposé les vestes d’officier aux épaulettes démesurées comme signature de Balmain. En prenant les rênes de la direction artistique, Olivier Rousteing, qui a fait ses classes à ses côtés chez Roberto Cavalli, ose un mélange entre “tradition mexicaine et glamour de Las Vegas” : c’est ainsi qu’il qualifie cette collection qui fait la part belle aux chemises de style italien, avec de l’or, des jupons, des robes graphiques… Comme si une riche héritière avait passé la porte d’un saloon.

•• Voir le défilé Balmain été 2012 ici

Automne hiver 2012


Pour l’automne hiver 2012, Rosteing confirme son goût pour le baroque et fait foisonner les matières et les accessoires les plus classieux, mettant de l’apparat dans son défilé avec beaucoup de finesse. Florales et perlées, ses créations mettent à l’honneur le canevas, le point de croix, les tapisseries aux fleurs ultra colorées, les fils d’or et le velours, dans la veine de Dolce & Gabbana. Comme si une jeune femme de la Cour royale avait été propulsée au premiers rang d’un défilé milanais.

•• Voir le défilé Balmain hiver 2012 ici

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

deux × trois =

© Madmoiselle Julie • 2008 - 2019