5 antidotes à la rentrée

2
240
views

C
ertains petits chanceux peuvent encore se vanter de partir en vacances alors que tout le monde reprend le chemin de l’école/collège/lycée/bureau. Pas facile d’être actif, surtout lorsque le mercure affiche encore de jolis chiffres en ce mois de Septembre. La ritournelle est évidente, à chaque rentrée, mieux vaut rester optimiste plutôt que s’ajouter une masse considérable de grisaille psychologique (en plus d’un amas considérable de tâches à remplir, de travail à fournir, ou d’un agenda surchargé à désemplir). En bref, voici 5 antidotes à la rentrée qui vous prolongent les vacances et l’été de quelques semaines…

1. L’expo Paris vs. New York chez Colette

Que vous soyez parisien ou non, le concept-store Colette vous offre un aller-retour en première classe pour New York. Comment ? Grâce à l’exposition de Vahram Muratyan, qui a comparé les deux mégalopoles dans un face à face artistique, tel un match amical. Ce directeur artistique est étroitement lié à la mode puisqu’il a collaboré avec Chanel, entre autres. Alors certes, à New York, ils ont leurs coffee shops aux formats de gobelets déments ; on a nos bistrots typiques qui servent des expressos bien tassés. D’ailleurs, Anaïs et Pedro te proposent de poursuivre ce road trip américain  en images : ils reviennent tout juste d’un séjour d’un mois et demi au pays de l’Oncle Sam (et ils sont encore complètement jetlagés, donc soutiens-les en visitant leur blog ici).

▷ Plus d’infos sur l’expo chez Colette ici


2. L’album de Blood Orange

Bientôt, lorsqu’on cherchera « Blood Orange » sur Google, on ne tombera plus sur des photos d’oranges sanguines. C’est aussi le nom du projet de Devonté Hynes (compositeur pour Theophilus London et Florence and the Machine notamment) qui rend ses lettres de noblesse au groove en le faisant danser avec la pop. Décrit par certains comme un « alchimiste », il a concocté  un nouvel album intitulé Coastal Grooves qui fait résonner dans nos tympans tout ce que l’Amérique a de plus riche et de plus métissé au niveau musical. On ne saurait donner de nom au style si particulier de cet opus qui s’impose déjà comme la bande-son incontournable de ce mois de Septembre. Si les mots sensualité et cosmopolite devaient trouver un terrain d’entente, ce serait sans nul doute sur la chanson Sutphin Boulevard, véritable hymne langoureux et cadencé.

 

3. Les lunettes de soleil Cutler & Gross

L’autre moyen de chasser la rentrée à grands coups d’enthousiasme, c’est de se persuader que l’été n’est pas fini. Pour y parvenir, la première chose à faire est d’arborer une jolie paire de lunettes de soleil, ou de s’en offrir une pour l’année prochaine. Dans le haut de notre wishlist : les jolis modèles de la marque Cutler & Gross, à la forme ronde ou « key hall ».

Toutes les infos & les points de vente ici

 

4. Les Nike leopard d’Hiroshi Fujiwara

Il existe plusieurs manières de chasser la monotonie : porter des chaussures à l’imprimé léopard en fait partie. On aura tout l’hiver pour porter des couleurs plus maussades, autant en profiter tant qu’il est encore temps. Hiroshi Fujiwara, figure incontournable du street-wear au Japon, a signé plusieurs modèles pour Nike : en résulte trois paires de All Court 2 Low aux imprimés léopards et colorés. Mais patience : il faudra attendre un peu avant de pouvoir les acheter !

 

5. Les petits pulls Truly Madly Deeply

Le temple du shopping Urban Outfitters est le fournisseur idéal de jolies pièces à porter à la mi-saison. La marque Truly Madly Deeply risque de satisfaire bon nombre d’accros aux dernières tendances ou d’acheteurs compulsifs. Ses petits sweats à imprimé fantaisie vous replongeront en enfance avec leurs motifs renard ou hibou. (46 euros !)

À shopper ici

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

deux + 8 =